Mondial, les 1/2

Publié le par Kitcham

Pour ceux qui sortent de leurs grottes juste avant le match pour la troisième place, demain soir, petite rétrospective des demis.

L'Uruguay s'en est tenu à son plan de jeu, et comme je m'y attendais, face aux Pays-Bas, ça se résumait à défendre coûte que coûte, et envoyer Forlan au charbon, chargé de créer l'exploit, seul.

Problème : les Pays-Bas ont réussi à augmenter leur niveau de jeu, à marquer d'une très belle frappe de Van Bronckhorst à la 18°, donc très tôt dans le match. Ca semblait compromis pour les Uruguayens, mais le génie (oui, je parle de Forlan) est sorti de sa boite, et a égalisé à 5 minutes de la mi-temps d'une frappe lointaine et lumineuse.

Les formations ont été plus timides (et ont eu pas mal de déchets) après le repos, mais Sneijder a marqué son but, confirmant sa forme du moment, avant que Robben, de la tête, ne crucifie ses adversaires.

L'Uruguay aura eu le mérite d'y croire jusqu'au bout, revenant à 2-3 à la 92°, et poussera encore 3 minutes ... en vain. Bravo à Kuyt d'ailleurs, passeur décisif sur le 3° but, et qui n'hésitera pas à tacler dans sa surface pour reprendre le ballon à la 95°. J'adore ce joueur et son esprit d'équipe.

A signaler que les néerlandais ont inscrits leurs 3 buts avec l'aide des poteaux. La chance du champion ?





L'Allemagne a décidé d'affronter l'Espagne en jouant le contre, n'osant l'affronter au milieu de terrain. Mais ça a manqué de sérénité, et l'Espagne était trop bien organisée. La vraie question était de savoir si elle arriverait à éviter les tirs au buts.

Et c'est par Puyol qui avait raté une occasion quasi identique aux six mètres en première mi-temps que la Roja a fait la différence, ce dernier reprenant à la 73° minute un corner de Xavi, au point de pénalty.

Bizarre que les Allemands n'aient surveillé ni Puyol, ni Pique (les deux principaux dangers) sur cette action. Les deux auront fait un match héroïque, notamment dans le dernier quart d'heure où ils ont repoussé à eux deux les assauts (et espoirs) allemands.





Et maintenant ?

Il m'étonnerait (mais sait-on jamais) que la Mannschaft soit motivée par la 3° place (hormis Klose, qui a un record en vue). Les Uruguayens par contre devraient jouer le coup à fond.

Mais c'est la finale surtout qui va s'avérer intéressante. Les Pays-Bas devraient conserver la même compo. Mais vont-ils comme l'Allemagne jouer le contre, ou tenter de battre l'Espagne sur son terrain, en opposant Van Bommel et Sneijder à la triplette Busquets-Xavi-Xabi Alonso ? D'ailleurs, ce dernier ne paraît pas dans la forme de sa vie....

Et la compo de l'Espagne ? Avec Torres ? ou Pedro ? ou Fabregas ? ou Llorente ? ou Silva ? ou ... les choix sont nombreux, même si l'incertitude ne porte finalement que sur une place, les 10 autres sont assurés de leur place.

Réponses sous 48 heures maintenant.

Publié dans Foot : Mondial 2010

Commenter cet article