Profitons ...

Publié le par Kitcham

... je suis en vacances, pour 10 jours, alors je vais pouvoir trouver le temps de chroniquer les films dont je ne vous ai pas parlé... et aller en voir d'autres.

Je vais le faire en une fois, un peu plus court que d'habitude pour certains.
Attention.... C'est parti !

Le Livre d'Eli est un film un peu bizarre, que j'ai moyennement apprécié.
Présenté comme un film d'action, il n'y a que trois (allez 4 à la rigueur) véritables scènes, deux de baston, et une (voire deux) de flinguage. Cela dit, les deux que je classifie comme baston sont courtes, mais vraiment sympas et bien foutus, notamment la première avec le jeu d'ombre.
Cela dit, le film s'enlise peu à peu, et si ça démarrait bien, que le cadre apocalyptique est bien fichu et intéressant, que les acteurs sont plutôt bons dans l'ensemble.... le film reste un peu lent, et je n'ai pas aimé la fin, que j'avais deviné très vite, vers la moitié du film .... Et le cliché de la toute dernière scène était vraiment de trop. Dommage, le début du film semblait vraiment prometteur.

J'ai aussi vu le dernier Clint Eastwood évidemment : Invictus. Bien qu'il n'ait pas la qualité de ses derniers films, ça reste proche de l'excellence.
En grand amateur de sports, je regrette que cela soit trop "americanisé". On ne parle pas du fait que le seul noir de l'équipe d'Afrique du Sud soit régulièrement snobbé voir insulté par certains de ses partenaires, ni de l'arbitrage de la demi-finale où l'homme en noir ne sifflera pas les multiples pénalités que la France aurait dû avoir, et encore moins de l'intoxication alimentaire des All Blacks, juste avant la finale.
On rend la victoire très propre, on en fait une vraie fresque, un exploit sans tâche. Mais bon, le jeu des acteurs est irréprochable, ça valait le coup d'aller voir ce film.

Sherlock Holmes est assez fidèle à ce que j'attendais. Le duo Robert Downey Jr/Jude Law (Holmes et Watson) est parfait et le film repose beaucoup sur eux. Les analyses de Holmes (notamment en terme de combat) sont géniales, on n'en attendait pas moins, et le scénario bien ficelé. Sans être fantastique, ça reste un bon film, mêlant habilement action, humour et enquête.

Wolfman m'a déplu. Sans parler de la tête des loups garous, franchement mal foutu, le côté gore est vraiment mal amené. J'aime le gore, mais quand c'est justifié, là c'est surtout pour faire plaisir à ceux qui sont venus voir du sang et des boyaux. Le scénario est vraiment bancal qui plus est, et si Benicio Del Toro, Hugo Weaving et Emily Blunt s'en sortent bien, Anthony Hopkins (qui a d'ailleurs avoué ne rien connaitre au fantastique) m'a paru surjoué. De manière générale de toute façon, les persos m'ont parus trop caricaturaux.
Bref, pas passionnant.

Enfin, La Horde. Encore un film de zombie. Oui, mais français ! Suffisamment rare pour être souligné. J'avoue que la bande-annonce ne m'avait pas emballé, et que j'y suis surtout allé pour saluer l'initiative.
Niveau jeu d'acteur, c'est très inégal. Niveau scénar' et réalisation, c'est par contre bien amené et rythmé. Un personnage viendra même apporté une touche d'humour vers le milieu du film, alors que jusque là c'est le côté horrifique qui était mis en avant.
Alors, y'a pas mal de cliché et les persos sont cons parfois ("Mais visez la tête nom d'un chien !!!"). A l'inverse, les zombies sont plus rapides et résistants qu'à l'accoutumée.
Une tentative loin d'être parfaite donc, mais qui vaut la plupart des productions hollywoodiennes, et la conclusion a de la gueule. En espérant que l'exemple sera suivi...

Publié dans Au ciné

Commenter cet article